© Pully

Fonctionnement et organisation

La structure intercommunale de l'Est lausannois

Le Schéma directeur de l’Est lausannois (SDEL) est une structure intercommunale composée d’acteurs politiques et techniques qui gèrent la mise en œuvre des projets de mobilité et d’urbanisation du secteur Est. Cette structure est composée de 3 organes : un comité de pilotage (COPIL), un groupe technique (GT) et un bureau technique.

Le Comité de pilotage (COPIL)

Présidé par Monsieur Gil Reichen, Syndic de Pully, le COPIL est l’organe décisionnel du SDEL. Il est composé d’un représentant de l’exécutif par commune membre (Belmont-sur-Lausanne, Lutry, Paudex, Pully) et de trois représentants du Canton (Service du développement territorial/SDT, Direction générale de la mobilité et des routes/DGMR et Service de promotion économique et police du commerce/SPECO).

Le COPIL prend toutes les décisions, assure la responsabilité et le pilotage du Schéma directeur. Au cours de leur processus d’élaboration, tous les documents résultant des études stratégiques et de projets lui sont soumis pour validation.

Le Groupe technique (GT)

Composé d’une dizaine de personnes, le GT est le répondant technique du COPIL. Il rassemble des experts techniques en mobilité et en urbanisme de chaque commune et des services de l’Etat (DGMR, SDT) ainsi qu’un représentant du SPECO. Le GT pilote les études et prépare les objets soumis au Comité de pilotage (COPIL) pour adoption. La cheffe de projet du SDEL préside les séances.

Le Bureau technique

Installé au centre Perrelet (dépôt des t-l) à Renens, le Bureau technique du SDEL met en œuvre le projet de territoire de l’Est lausannois.

La convention de collaboration

La convention du SDEL engage les 4 communes partenaires dans l’élaboration de leur projet commun de territoire. Jusqu’à la création du Schéma directeur centre Lausanne (SDCL) en 2011, le secteur Est de la ville de Lausanne faisait également partie du SDEL.

Documents
Dépliant " Portons le regard sur l'avenir de l'Est lausannois "08.12.2015Télécharger
Galerie photos

En 2007, conscientes des défis de la transition territoriale en cours dans l’agglomération, les autorités des communes de Belmont–sur-Lausanne, Lutry, Paudex et Pully ont décidé d’intégrer le projet d’agglomération Lausanne-Morges (PALM). Dans le rapport final du PALM, le secteur Est a retranscrit un concept de transports individuels et publics, dont l’objectif était la maîtrise de l’augmentation de la charge de trafic individuel et motorisé (TIM). Ce concept était appuyé par une série de mesures dont la réalisation d’un axe fort de transports publics Bussigny-Lutry et la requalification des espaces publics sur les routes cantonales.

A l’instar des autres schémas directeurs déjà institués, les communes de Belmont-sur-Lausanne, Lutry, Paudex, Pully et et la partie Sud-Est de la Ville de Lausanne, en partenariat avec le Canton, ont souhaité élaborer une vision globale de l’avenir de l’Est lausannois. Afin de définir de manière précise son projet de territoire en matière de mobilité et d’urbanisation, en coordination avec les orientations du PALM, la structure intercommunale « Schéma directeur de l’Est lausannois » s’est ainsi officiellement constituée le 30 mai 2007.

L’élaboration du projet de territoire
Soutenu et conseillé dès son lancement en mai 2008 par les services de l’Etat, le SDEL a initié une vaste étude du territoire en vue de :

  • réaliser un diagnostic de la situation telle qu’elle se présentait dans ce secteur en termes de mobilité et d’urbanisation,
  • définir un concept de mobilité et d’urbanisme,
  • identifier les stratégies et les projets à mettre en œuvre.

Les résultats de cette étude sont rassemblés dans le rapport technique du SDEL « Mobilité et urbanisme», document fondateur du projet de territoire de l’Est lausannois.

Documents
Rapport d'activités 2014 - 201517.06.2016Télécharger