© Pully

La mobilité douce

Un moyen de déplacement pour de courtes distances

La mobilité douce porte deux enjeux d’intérêt public : la réponse à une part importante des besoins de déplacements urbains et l’attractivité des transports publics dont elle est le complément naturel.

En 2010, afin d’engager le soutien et la promotion de ce mode de déplacement, la ville de Pully a réalisé son Schéma directeur de mobilité douce, initiant ainsi d’autres actions au sein du SDEL.
La mobilité douce étant une thématique transversale, plusieurs études à l’échelle du SDEL ont d’ores et déjà intégré cette réflexion et généré des résultats :

  • le projet de BHNS Lutry-Bussigny intègre la réalisation de pistes cyclables, de trottoirs et traversées piétonnes sécurisés
  • l’élaboration du Masterplan du centre de Pully a capitalisé les résultats de son Schéma directeur de mobilité douce et propose plusieurs parcours inter-quartiers
  • l’étude d’évolution du paysage du SDEL prévoit des axes majeurs paysagers parcourus par des itinéraires de mobilité douce
  • l’étude de développement du secteur de Corsy – La Conversion structure son développement autour d’une réflexion sur les modes de déplacements doux

La mutualisation de l’ensemble de ces résultats au sein d’une étude directrice sur tout le territoire du SDEL devrait permettre à terme d’aboutir à la conception d’un maillage de parcours intercommunaux.

Les communes partenaires du SDEL montrent déjà leur engagement en terme de mobilité douce en valorisant les déplacements à vélos. Des programmes de subventions pour l’achat de vélos électriques ont ainsi été mis en place sur les communes de Belmont-sur-Lausanne, Lutry, Paudex et Pully en faveur de leurs habitants. A Paudex, une station vélos en libre service permet également de louer des vélos à tout moment.